Le 5 avril 1978, un projet de Centre de dépannage pour les personnes défavorisées de Chicoutimi et des environs, est présenté aux membres du Comité de Pastorale sociale de la zone de Chicoutimi. Très intéressés, ceux-ci projettent même de lui donner plus d’expansion. Aux activités de dépannage financier et de prêts aux personnes dans le besoin, s’ajouterait un volet d’éducation et d’animation.

Ce rêve humanitaire prend forme peu à peu à travers des rencontres et des consultations de toutes sortes. Les demandes de consultation budgétaire et de dépannage se multiplient au cours des mois qui précèdent l’incorporation de l’organisme en août 1980.

Ce n’est qu’en août 1981 qu’une autre corporation, le « Comptoir vestimentaire de Chicoutimi » demande une fusion avec notre organisme dans le but d’unifier les efforts, de favoriser un autofinancement et d’assurer ainsi une stabilité de services auprès de la clientèle défavorisée. En 2008, le Comptoir vestimentaire Roussel devient Éco-fripes Roussel.